Le pastel de nata à la conquête du monde

En bonne gourmande, je vous fais part d’une info de la plus haute importance. Soutenue par le gouvernement portugais, une nouvelle chaîne franchisée, Nata Lisboa, a l’intention d’exporter le véritable pastel de nata dans le monde entier avec, crise oblige, un slogan ambitieux : « The world needs Nata » ! (eh oui car le monde a besoin de douceur)

Photo DR

Saupoudrée de cannelle et de sucre glace, l’addictive et réconfortante tartelette au coeur crémeux, qui se déguste souvent autour d’une bica (café), parfois d’une ginginha (eau-de-vie de cerise), compte parmi les pâtisseries les plus appréciées des Portugais et des étrangers en visite au Portugal.

Photo DR

Car le marché existe bel et bien à l’étranger pour ce produit emblématique du Portugal. Tous les jours, des centaines de touristes se pressent chez Pastéis de Belém, à l’ouest de Lisbonne, pour déguster les pastéis de nata croustillants, tout juste sortis du four. A l’étranger, la diaspora portugaise en est elle aussi très friande (ça, je peux en témoigner!).

Boutique de la rua Sta Catarina à Porto

Boutique de la rua Sta Catarina à Porto

Trois boutiques Nata Lisboa ont ouvert à Lisbonne l’été dernier. Une dizaine d’autres doivent voir le jour d’ici la fin de l’année au Portugal, puis viendront des ouvertures à Paris, au Brésil, en Amérique du Nord et en Asie. A Paris, deux adresses indépendantes en proposent (Comme à Lisbonne dans le 4e arrondissement, et Pastelaria Belém dans le 17e).

Une chose est sûre, le pastel de nata a de beaux jours devant lui !