Détours par le quartier de la Goutte d’Or à Paris

Par un samedi matin tout gris de novembre, j’ai eu le plaisir de participer à un trek urbain original organisé par le tour-opérateur Atalante : le city trek Afric’à Paris.

Ce matin-là, à 9h45, je rejoins nos guides (Aurélie, conseillère voyages chez Atalante, Jean-Marc, un habitant du quartier de la Goutte d’Or, et Ahmed, musicien enjoué) et les 8 participants au métro Marcadet-Poissonniers. Au programme : la découverte d’un quartier cosmopolite où bat le cœur de l’Afrique. Réjouissant !

Le quartier de la Goutte d’Or se situe dans le 18ème arrondissement de Paris. Il est délimité par le boulevard Barbès, le boulevard de la Chapelle, les voies de la Gare du Nord et la rue Ordener.

Notre city trek démarre par la visite d’une boutique de tissus africains. Dans les couleurs vives et les imprimés incroyablement variés des bazins africains, c’est bien le cœur du continent africain qui s’exprime.  Radical pour nous faire oublier la grisaille parisienne !

Après avoir acheté son bazin au mètre, le client se dirige ensuite dans l’un des nombreux ateliers de confection que compte la Goutte d’Or pour qu’on lui façonne une tenue à la hauteur de l’évènement (mariage, anniversaire, baptême…).

De boutiques en marché, de rencontre en rencontre, on se laisse guider par Jean-Marc, un guide très impliqué dans la vie de ce quartier qui commence tout juste à s’animer. Plantain, manioc, gombo et autres produits exotiques colorent les étals des échoppes africaines du côté du métro Château-Rouge.

Arrêt obligatoire dans l’une des « boutiques de cheveux » du quartier. A noter que les boutiques d’alimentation sont tenues par des Chinois ; celles proposant des cheveux et perruques, le sont de plus en plus par des Pakistanais. Quel joyeux melting-pot ! La Goutte d’Or, c’est véritablement une mosaïque de peuples avec pas moins de 47 nationalités représentées.

Le trek se poursuit par une visite de l’Institut des Cultures d’Islam (rue Léon). On passe ensuite devant la mosquée de la rue Myrha, puis chez un marchand de volaille vivante (!). Chez Connivences Paris, l’antre de la Sape, il n’y a pas que le dandy africain qui vient se fournir en costumes bien coupés ou en vestons ajustés. Pour finir, on fait étape à l’Echomusée de la Goutte d’Or (rue Cavé), un ovni où exposent des artistes du quartier.

Compter 3h30 de trek. Tarif : 35€ par personne (repas en option). Si cette petite aventure vous tente, prenez contact avec Aurélie d’Atalante et racontez-moi votre expérience ici.