J’ai testé la Rota Vicentina (épisode 2)

Est-ce que l’épisode 1 vous a plu ? J’avais oublié de vous dire : lorsqu’on traverse les forêts de chênes-lièges, sur la route qui mène à Porto Côvo (notre point de départ), on aperçoit souvent des planches d’écorces empilées. Normal me direz-vous puisque l’Alentejo est la première région de production de liège au monde. Dans ce 2e et dernier épisode, je vous présente ma rando au sud de Zambujeira do Mar, entre le petit port de pêche d’Azenha do mar et la plage de Carvalhal.

Praia da Amália, refuge de la diva du fado

Sur la Rota Vicentina, les longues plages du nord de la région ont laissé place à une succession de falaises et de criques protégées. On en profite pour faire une halte de temps en temps, faire trempette et lézarder au soleil avant de repartir. En levant les yeux au ciel,  j’aperçois tantôt un aigle, un héron, des cigognes, des pigeons de roche et aussi des hirondelles de la mer. Au pied des hautes falaises battues par les vagues, de petits ports de pêche avec leurs barques colorées, comme à Zambujeira do Mar.

Mon coup de coeur

Entre Almograve et Zambujeira do Mar, on trouve le cap ou cabo Sardão, point le plus occidental de la côte de l’Alentejo. Là, des cigognes blanches nichent dans les falaises face à l’océan Atlantique au printemps et en été. Surveillé par un phare érigé en 1915, avec sa tour de 17 m de haut, Cabo Sardão est un endroit qui ne m’a pas laissée indifférente ! Ses majestueuses falaises surplombant l’océan symbolisent à la fois puissance et harmonie. Ici, le temps s’arrête et il n’y a que la beauté de la nature. Elle se reflète dans l’écume des vagues. Elle est incarnée par les oiseaux planeurs comme la cigogne blanche, le faucon pèlerin, et, plus rarement, le faucon crécerelle.

Et pour varier les plaisirs, cette fois, j’ai mis toutes mes photos dans un diaporama ci-dessous. Et si vous êtes tenté(e) par l’autre sentier de la Rota Vicentina (le chemin historique), les deux sentiers se rejoignent l’un l’autre à trois reprises. Le balisage complet des sentiers – jusqu’à l’extrême Sud de la région Algarve – interviendra dans le courant de l’année 2013. Vous me direz ce que vous pensez de ce nouveau GR ?

Comment y aller

Vol Paris-Lisbonne quotidiens au départ de Paris, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux avec TAP. Puis bus au départ de la gare routière de Lisbonne – Sete Rios. Liaisons  possibles entre Lisbonne et Odeceixe, Vila de Milfontes, Porto Côvo, Zambujeira do Mar, Odemira, Cercal do Alentejo et Santiago Cacém avec Rede Expressos.

Allibert est à ce jour la seule agence qui propose une semaine de randonnée entre Algarve et Alentejo dont 3 jours sur le sentier des pêcheurs.

En savoir plus sur la Rota Vicentinawww.rotavicentina.com

Cliquez sur une photo pour l’agrandir :