Las Vegas mégalo

Récemment, je vous racontais ici mon voyage à travers l’Ouest américain… Eh bien, cette traversée m’a aussi permis de passer par LA ville où la réalité est 100% déformée : j’ai nommé Las Vegas !

Las Vegas, c’est avant tout et surtout le Strip, un boulevard de 6 km qui déroule une enfilade interminable d’hôtels, tous plus extravagants les uns que les autres. L’expérience ultime, ici, consiste à entrer et sortir des hôtels (fortement climatisés), une fois leurs casinos testés, les joueurs invétérés repérés et singés… Des hôtels qui ne font pas vraiment dans la demi-mesure : tours gigantesques, répliques de monuments célèbres (Statue de la Liberté, Tour Eiffel, pyramide, pont du Rialto…), galeries marchandes, etc. Bel exemple de cette démesure, à voir plus bas dans ce billet, le Caesars Palace et ses 3300 suites et chambres, 8 piscines et 3 villas de luxe…

Vous l’aurez deviné, dans ce billet, on découvre Las Vegas « côté pile », version bling-bling si vous préférez. Pour connaître les habitants de la ville ou voir l’envers du décor, vous repasserez !

Le Strip by night

Le Strip et The Harmon Hotel

Paris Las Vegas

Vous (re)prendrez bien une part de kitsch ? (suite)

Luxor

Circus Circus

Excalibur

Venetian & Treasure Island

Les gondoles du Venetian de Las Vegas glissent vraiment sous le pont du Rialto ! (malheureusement le bassin est à sec ici, chaleur torride oblige…)

Caesars Palace

Le fameux dont je vous parlais plus haut. Pour la villa, il faudra tout de même débourser la coquette somme de 40 000$ / nuit ! Le petit tour au casino suffira…

Flamingo

LE symbole du mythe nocturne à Vegas !

Bellagio

On sent la recherche de subtilité…

The Mirage

Le nom de cet hôtel fastueux résume à lieu tout seul Las Vegas, chapeau !

The Cosmopolitan

Moins kitsch, bien plus récent, très hype… Sa très belle piscine – Boulevard Pool – se transforme en scène de concert en soirée.

Conclusion : Vegas « côté pile » sera toujours Vegas, avec son Strip, ses joueurs, ses badauds, ses lumières entêtantes et les milliards d’euros de recettes que rapportent chaque année les casinos.